Google+ et votre visibilité web et mobile

Résumé de l’atelier de présentation de Google+ : Comment Google Plus peut améliorer la visibilité de votre entreprise sur le web et sur les mobiles ? Comment le réseau social de Google peut crédibiliser votre expertise sur votre domaine d’activité ? Quel rôle va jouer Google+ pour le web de demain ?

google+

Google Plus bénéficie d’une croissance très rapide. Historiquement, c’est même le réseau social qui a connu la plus forte croissance. Longtemps qualifié de « réseau social désert », Google Plus est désormais le second réseau social avec plus de 500 millions de comptes. Comment le moteur de recherche a réussi à imposer son réseau social, et quels sont les avantages en terme de visibilité à être actif sur Google Plus ?

Cet article s’adresse aux personnes qui n’utilisent pas encore Gooogle+, ou qui ont commencé à l’utiliser mais n’ont pas encore bien compris son fonctionnement ni les avantages qu’ils peuvent en tirer. 

Attention : de nombreuses modifications ont été apportées à Google+ depuis la publication de cet article.

Vendredi 11 avril dernier, j’étais au NeuillyLab avec +Guinel Cadignan de l’agence web Mystromb pour faire une présentation de Google Plus à destination des start-ups : « Pourquoi vous devez être sur Google Plus en 2014« .

Cet atelier a été reconduit le mercredi 4 juin à La Cordée (un espace de coworking à Paris Gare de Lyon) sous le titre « Google+ : le comprendre, l’utiliser à bon escient » et le 12 juin au NeuillyLab (« Google+ et votre visibilité« ). Nous le reconduirons à l’échangeur PME de la CCI de Paris dés le mois de septembre sur un format de 3h30.

Dans cet article je partage avec vous quelques-uns des sujets abordés lors de cette présentation:

Google Plus : Historique et présentation

Depuis que Facebook est devenu Facebook, Internet et son utilisation ont beaucoup changé : le web est devenu social. On a vu fleurir des réseaux sociaux partout et pour tous : des réseaux sociaux de niche ; des réseaux sociaux pour les professionnels ; les sites web classiques ont repris les fonctionnalités propres aux réseaux sociaux ; les boutons de partage sont sur tous les sites – il y a même tellement de réseaux sociaux qu’il est difficile de tous les afficher au bas d’un article.

Et l’évolution a été si rapide que même Google s’est laissé surprendre…

Le social : un virage difficile à prendre pour Google

En 2004, Google avait déjà son facebook…

Orkut

Orkut, c’est un facebook en pourpre qui a surtout fonctionné au Brésil. Mais à l’échelle mondiale, Orkut est un échec.

Google Wave

En septembre 2009, les fans de la firme de Mountain View se rappellent bien de ce lancement en fanfare du service Google Wave, annoncé comme une révolution pour le monde du travail collaboratif en ligne.

Google Wave était un bel outil, une sorte de réseau social qui permettait d’échanger et de partager des médias avec ses amis mais également de travailler sur des documents en ligne avec ses collaborateurs.

Ce fût à nouveau un échec : à peine un an après son lancement, très peu d’utilisateurs surfaient sur la vague et Google décide de fermer Wave.

Google Buzz

En février 2010, une petite bulle multicolore est venue polluer nos boites Gmail : oui vous vous rappelez, c’est Google Buzz, le réseau social qui fait des personnes à qui tu as envoyé un mail une fois dans ta vie, un ami… Bref, s’il y a une chose à dire sur Buzz, c’est que ça ne ressemblait pas à Google, et si Google était le petit surdoué du web depuis déjà plus de 10 ans, il devenait clair que question sociabilité, bah il réunissait tous les critères du petit génie : doué mais asocial.

Cependant, il faut reconnaître que malgré ses échecs successifs, Google n’a jamais essayé de reproduire le schéma classique du réseau social. A chaque fois, il a cherché à innover, à apporter quelque chose en plus, à transformer le bla bla et la légèreté des réseaux sociaux en quelque chose d’utile pour le web de demain.

historique social google+
Historique social de Google

Rapidement, Google supprimera Buzz pour laisser place à… Google+.

Google Plus… qu’un réseau social

Cette fois-ci, pas le droit à l’erreur !

Google nous pond the réseau social qui ne doit pas décevoir. D’ailleurs, Google+ est plus qu’un réseau social, c’est une couche sociale greffée à tous les services de Google.

gluant mais apétissant
« Un peu gluant, mais appétissant »

Je n’imagine même pas le niveau des mecs qui avaient la charge de développer ce G+ et d’articuler autour les Youtube, Gmail, Drive, Maps and co !

Il faut bien comprendre que Google+, ce n’est pas le facebook de Google. Google+ est bien différent. Certes c’est un réseau social qui propose à peu de choses près les mêmes fonctionnalités (partages, +1, commentaires, contacts, etc), mais je dirais que G+ est l’homo-sapiens du réseau social quand Facebook est l’Homme de Néandertal (chelou comme comparaison mais c’est ce qui m’est venu).

Google Plus offre de la visibilité sur son réseau social, mais également – et c’est là où ça devient très intéressant pour les entreprises – sur son moteur de recherche. Et oui !

Visibilité sur son moteur de recherche car non seulement les publications sur Google+ sont indexées, mais offrent des extraits enrichis (comme la photo de votre profil G+ par exemple) aux pages indexées dont vous êtes l’auteur, ce qui les rend autrement plus visibles qu’un résultat classique. Vous savez, c’est le coup de la petite photo dans les résultats de recherche, il paraît que ça augmente le CTR (taux de clics) de 30%.

Note : Google a supprimé les photos d’auteur de ses pages de résultats, lire l’avenir de l’Authorship sans la photo.

Un réseau social désert ?

Plus qu’un réseau social ? Ouais peut-être, en attendant la partie réseau social est déserte.

C’est ce qu’on a entendu pendant longtemps et pour plusieurs raisons.

Premièrement : on était habitué à voir Google se crasher dés qu’il s’agissait de faire du social. On le regardait en se disant : « han il est jaloux de Facebook« .

Sauf que, Google nous a tous laissé parler : « Rira bien qui rira le dernier » devaient-ils se dire chez Google. Je crois qu’en fait on n’a toujours pas vraiment compris quel est le but final de Google Plus, ou alors on commence à peine à l’entrevoir. Ce qui est clair, c’est que le réseau social de Google est en train de modifier en profondeur le fonctionnement de la recherche, du social, et plus généralement du web.

La seconde raison pour laquelle Google+ a été longtemps qualifié de réseau social désert : c’est que le socionaute a été éduqué à la sauce Facebook. Alors quand on débarque sur Google+ et qu’à la place de ses « amis » on trouve des profils vides, sans photos, sans posts, sans rien du tout… Bah on se casse vite fait.

googleplus-desert
Je sais ça fait 10 fois que vous tombez sur cette image mais elle est tellement bonne…

Mais peu à peu, le réseau s’est développé, et ceux qui ont fait l’effort de rechercher de nouveaux contacts liés à leurs centres d’intérêt et de se servir de la plateforme ont découvert un véritable potentiel, et surtout quelque chose de nouveau, efficace et utile.

Pendant que le réseau social était boudé, il s’est construit, offrant toujours plus de fonctionnalités, de nouveautés.

Pendant que l’on était actif ailleurs, Google+ générait des inscriptions et peu à peu, chaque utilisateur s’est retrouvé avec un compte Google+, parfois sans même le savoir, mais un jour ils y viendraient…

Résultat : Google+ est aujourd’hui le second réseau social sur le web avec pas moins de 500 millions d’utilisateurs dont 135 millions d’utilisateurs actifs. 81 millions d’utilisateurs sont actifs quotidiennement et 800.000 nouveaux comptes sont créés chaque mois ; 5 milliards de +1 sont générés chaque jour et 1,5 milliard de photos partagées chaque mois !

Quand Facebook a mis un peu plus de 3 ans a réunir 50 millions d’utilisateurs, Google+ l’a fait en moins de 3 mois ! A croissance constante, le web sera plus partagé sur Google+ que sur Facebook dés 2016 !

Google a su imposer son réseau social, non seulement en obligeant peu à peu les internautes qui utilisent les services de Google à rejoindre Google+, mais aussi en offrant aux entreprises, marketeurs, et éditeurs de contenus, des avantages non négligeables en terme de visibilité. Avant de vous parler de ces avantages, je vais vous parler de l’environnement Google Plus car cet article se veut être une présentation de G+ pour celui qui n’y est pas.

L’écosystème de Google Plus

Le réseau social de Google Plus propose un environnement assez classique en terme de réseau social dont le jargon s’il est propre à G+ se compare facilement à Facebook ou Linkedin : Des profils, des pages d’entreprises, des groupes de contacts, des communautés…

Le Profil Google+

Votre profil Google+ réunit les informations classiques de n’importe quel réseau social : votre présentation personnelle, vos contacts, vos études, vos expériences professionnelles, vos lieux de résidences, vos publications bien sûr, et vos infos personnelles plus générales (sexe, date de naissance, etc).

Il y a aussi cette section « Liens« , tout en bas, et qui est pourtant la plus importante en terme d’innovation puisque en plus de vous permettre d’ajouter les liens vers vos autres réseaux sociaux ou sites web, offre la possibilité d’authentifier votre statut d’auteur des contenus que vous publiez sur le web (voir la section « Également auteur de« ).

C’est là qu’entre en jeu le concept de l’AuthorShip ou de l’AuthorRank (je vous en parle plus loin).

Les pages G+ de marques et d’entreprises

Au même titre qu’une institution ou une marque a une page Facebook, elle a une page consacrée à son activité sur Google+.

Mais là encore, grâce à son moteur de recherche , Google+ offre des avantages non négligeables pour une entreprise : indexation des contenus partagés sur la plateforme, support supplémentaire de visibilité.

Et dés lors qu’il s’agit d’une entreprise locale, là encore les avantages sont nombreux : référencement sur Google Maps, visite virtuelle des lieux en photos, avis clients, numéro de téléphone affichés directement dans les SERPs, bouton itinéraire. Google Plus a été pensé mobile puis adapté desktop. Une page Google Plus Local prend tout son sens pour les requêtes effectuées depuis un mobile : en un clic, j’appelle votre entreprise ou je lance mon GPS jusqu’à chez vous.

Les publications sur Google Plus

Rien de très innovant : on partage des photos, des liens, des humeurs, des vidéos… comme on le fait sur Facebook ou Twitter.

Toutefois il y a une différence liée au comportement des utilisateurs de Google+ : on ne partage pas de la merde… Excusez moi l’expression, mais personnellement je ne supporte plus Facebook depuis déjà quelques années du fait de toutes les bouses qui sont publiées sur mon mur : du lol, du buzz, du pas intéressant…


Parfois je clique sur un lien, et ça me met une maj « Valentin aime un lien » alors que je n’ai pas liké… Ça me saoule tellement que mon Facebook ne me sert qu’à gérer les pages de mes sites ou de mes clients, c’est tout. Jamais je ne partage, ni ne like, ni ne dit quoi que ce soit sur mon facebook perso.

Sur Google+, je ne vois passer que du contenu susceptible de m’intéresser, parce que les gens ne s’en servent pas comme facebook mais comme un véritable outil de partage de contenus pertinents que ce soit concernant mes centres d’intérêts personnels ou mon activité professionnelle.

Il faut dire que le concept des cercles de Google+ n’y est pas pour rien.

Les cercles de contacts Google Plus

Les cercles sont des groupes de contacts, ou des groupes de personnes que vous suivez.

Vous pouvez trier vos contacts dans les cercles amis, famille… mais vous pouvez surtout créer vos propres cercles : à titre d’exemple, j’ai un cercle SEO, un cercle e-Commerce, un cercle entrepreneuriat, un cercle jeux vidéo, un cercle geek…

Cela me permet non seulement d’afficher uniquement les publications d’un type de contact, mais aussi de ne partager des contenus qu’avec un certain type de personnes.

C’est très pratique pour :

  • développer une présence/expertise sur différents domaines sans polluer vos différentes audiences avec des contenus qui ne les intéressent pas ;
  • mais également pour suivre les publications liées à une thématique unique sans afficher les contenus des autres personnes que vous suivez qui partagent sur d’autres sujets.

A cela s’ajoute un outil fabuleux, tant pour la veille que pour développer votre présence et votre expertise dans un domaine : les communautés Google+.

Les communautés Google Plus

Toujours pour faire l’analogie avec Facebook, les communautés Google+ correspondent aux groupes Facebook.

Cependant, les communautés G+ sont mille fois plus puissantes que les groupes FB.

Moi qui administre un forum depuis plusieurs années, elles sont selon moi la nouvelle génération de forums, et même bien plus.

Une communauté G+ est développée autour d’un centre d’intérêt, vous trouverez donc des communautés autour du marketing digital, du jardinage ou de Star Wars.

Les utilisateurs de Google+ peuvent rejoindre les communautés dont les thèmes évoquent leurs centres d’intérêt, et y partager des publications, des avis, des photos… Il peuvent interagir ensemble, débattre et s’entre-aider au sein des communautés.

C’est un outil très puissant pour développer une présence : je l’explique en détail et donne des clés pour mettre en place une stratégie efficace dans ma présentation.

Il existe différents types de communauté, leurs différences résident principalement sur leur mode d’adhésion et leur visibilité. L’outil est si puissant qu’il peut être utilisé comme un genre d’intranet pour une entreprise. C’est un moyen de collaborer efficacement et également de générer une cohésion d’équipe.

Les Hangouts

Les hangouts font office de tchat, mais un tchat nouvelle génération : les hangouts permettent de faire des visioconférences avec ses contacts, il est possible d’ajouter jusqu’à dix contacts et de réaliser des partages d’écran, d’échanger des documents…

La fonctionnalité vraiment intéressante, c’est la possibilité de diffuser le hangout en direct sur youtube ; avec un peu d’imagination, une entreprise peut mettre à profit cette liaison hangout-youtube.

Je donne plusieurs exemples dans ma présentation (présentation d’un nouveau produit, gestion de crise…)

hangout-googleplus
Accessoirement, on peut se déguiser dans les hangouts 😛

Ceci n’est qu’un résumé des sujets abordés dans la première partie de la présentation de Google+. En parallèle, on répond aux questions et on explique comment créer et bien remplir votre profil ; créer une page pour votre entreprise ; créer et gérer une communauté….

La suite concerne le rôle que joue Google Plus pour votre référencement, votre visibilité, votre pertinence, votre degré d’autorité.

Google Plus et votre visibilité

Google Plus est la brique d’un changement radical du web et joue un rôle de plus en plus important pour la visibilité des entreprises et des organisations sur le web.

En effet, être présent et actif sur Google+ vous permet de :

  • mieux indexer vos contenus sur le moteur de recherche,
  • de fournir des résultats visuellement attractifs dans les SERPs (dans les pages de résultats de Google)
  • d’améliorer votre taux de clics,
  • d’augmenter le nombre de liens entrants vers vos contenus,
  • de développer une expertise liée à votre domaine d’activité,
  • de cibler une audience qualifiée.

Mieux indexé, plus visible, plus rapidement… Tout ça en même temps !

Pourquoi être sur Google+ améliore votre visibilité dans le moteur de recherche de Google ?

Pour une première raison très simple : les publications sur Google Plus sont indexées dans le moteur de recherche, et les liens publiés sur le réseau social de Google sont dofollow, ce qui signifie qu’ils sont pris en compte en tant que backlinks (liens entrants vers votre contenu), un critère essentiel au référencement de tout site web (le nombre et la qualité des liens entrants vers un contenu indique sa popularité à Google et ce critère est un des plus importants dans l’algorithme d’indexation Google des pages web).

Ce qu’il faut donc comprendre : c’est que plus votre contenu sera partagé sur Google+ et plus il va générer d’interactions (+1, commentaires, partages), mieux il sera indexé dans le moteur de recherche de Google.

On sait – du moins on pense – que les signaux sociaux (retweets, patages, likes facebook ou linkedin etc) jouent un rôle dans l’indexation des contenus web dans le moteur de recherche de Google. Si c’est vraiment le cas, Google ne va-t-il pas donner plus de poids à ses +1 ?

Imaginez : je viens de poster un article sur mon blog, et je le partage tout de suite après sur Google+. Googlebot n’a pas encore eu le temps de passer sur mon site pour indexer mon article, en revanche ma publication Google+ est indexée presque instantanément dans le moteur de recherche.

Et si ma publication Google+ est partagée par d’autres personnes sur G+, « leurs partages » eux aussi sont indexés.

Alors que mon article n’est toujours pas référencé dans Google, j’ai créé un grand nombre de portes d’entrée vers mon contenu, qui vont jouer le rôle de liens entrants et renforcer la popularité de mon article auprès de Google pour indexation et positionnement.

Chaque lien publié sur Google+ jouera ensuite un rôle plus ou moins important en fonction de l’autorité des personnes qui auront interagi avec mon contenu.

Je sais, cette histoire d’autorité mérite plus d’explications.

Autorité, voilà un terme important

Si longtemps on a parlé de Pagerank, désormais, nous parlerons de plus en plus d’AuthorRank.

L’AuthorRank c’est quoi ?

L’AuthorRank,  c’est le degré d’autorité d’un auteur de contenus web. Plus le degré d’autorité d’un auteur sera élevé, plus les contenus publiés par l’auteur gagneront en crédibilité aux yeux de Google, et donc en positionnement dans le moteur de recherche.

La question qui se pose est donc…

Comment se définit le degré d’autorité d’un auteur ?

La réponse est simple : via son profil Google Plus.

Je vous parlais un peu plus haut de la section « Liens » (située dans l’onglet Bio du Profil G+). Cette section comporte une sous-section intitulée « Également auteur de » et dans laquelle vous pouvez afficher les sites auxquels vous contribuez en tant qu’auteur.

En plaçant sur chacun de vos contenus le lien vers votre profil Google+ affublé de l’attribut rel=author, vous serez identifié en tant qu’auteur des contenus.

On dit que Google reconnaît alors la paternité des contenus. Google peut vous attribuer un degré d’autorité, mais également identifier à travers vos articles vos domaines d’expertise.

Je vous le disais, c’est Google+ ou du moins toutes les interactions qui sont générées via Google+, sur vos contenus mais aussi sur votre profil : chaque +1, chaque commentaire, chaque partage contribue à renforcer votre degré d’autorité.

De plus, chaque interaction aura un poids différent (en terme de gain d’autorité) en fonction du degré d’autorité de la personne qui effectue l’action sur vos publications.

Un peu comme pour les backlinks, ils n’ont pas le même poids selon leur source.

Stratégie Google Plus pour les entreprises

Comment tirer avantage de Google Plus pour la visibilité de votre entreprise ?

S’il y a des auteurs, il y a des éditeurs…

Si le profil Google+ d’une personne permet d’authentifier un contenu via l’attribut rel=author, la page Google Plus d’une entreprise permet d’authentifier un site web via l’attribut rel=publisher. On parle de PublisherShip.

Votre page Google Plus est alors identifiée comme étant l’éditeur du site web.

De la même manière que pour un profil G+, une page G+ peut partager les contenus du site auquel elle est reliée. Elle créé ainsi de nouveaux liens entrants vers son contenu, et génère des interactions sur ses contenus. Elle permet ainsi de contribuer à augmenter le degré d’autorité de ses auteurs.

Plus les auteurs auront un fort degré d’autorité, plus les prochains contenus publiés sur le site de l’entreprise seront mis en avant par Google.

A noter qu’une page Google+ ne peut pas être l’auteur d’un contenu et pour une raison simple : une page G+ correspond à une personne morale (entreprise, institution, organisation…) ; un contenu est forcément écrit par une personne physique. Ce qu’il faut comprendre à travers cela, c’est que c’est une manière pour Google de lutter contre l’anonymat des contenus publiés sur le web.

Le métier de Google, c’est de nous proposer des contenus pertinents quand on effectue une recherche ; pour que le web soit de qualité, les auteurs doivent être identifiés. Je ne dis pas que c’est une vérité, j’explique seulement la façon dont Google voit la chose.

Cependant, cela va permettre à Google de personnaliser les résultats qu’ils proposent en fonction des utilisateurs.

La recherche personnalisée

Si Google cherche à toujours nous présenter des résultats le plus pertinent possible, la logique nous force à admettre qu’un contenu n’a pas la même pertinence pour tous. Cette identification des personnes via Google+ permet à Google de mettre en avant les résultats les plus pertinents pour la personne qui a effectué la requête.

Les résultats de recherche de Google sont alors personnalisés en fonction de vos cercles Google+ : qui de vos contacts a publié tel contenu ; qui a partagé ou +1 tel contenu.

On comprend alors l’intérêt pour une entreprise d’avoir été ajoutée aux cercles de nombreuses personnes : ces dernières auront de fortes chances de voir apparaître les publications de l’entreprise dans les résultats de recherche ; et si les contacts de l’entreprise interagissent sur ses contenus, alors les contacts des contacts de l’entreprise sont également susceptibles de voir apparaître ses publications dans leurs résultats de recherche.

Si j’effectue une recherche, et que dans les premiers résultats Google m’indique qu’une personne que je suis a recommandé ce contenu, je suis fortement incité à cliquer sur ce résultat.

La visibilité d’une Page Google+

Il existe deux types de pages Google Plus pour les entreprises :

Les pages G+ de marques

Lorsque vous effectuez une recherche de la marque, Google affiche un encart en haut à droite de la page de résultats de recherche comprenant la photo G+ (généralement le logo de l’entreprise), quelques informations et sa dernière publication sur Google+.

Ça rend l’entreprise, comment dire… très visible dans le moteur de recherche.

Les pages G+ locales

Les pages Google Plus locales sont destinées aux entreprises locales comme leur nom l’indique (aux commerces de proximité).

Elles offrent des avantages non négligeables, directement liés à la visibilité des entreprises dans le moteur de recherche et des fonctionnalités très utiles notamment pour les recherches effectuées depuis un mobile.

En effet, j’ai accès à de nombreuses informations sur l’entreprises directement depuis Google, sans même me rendre sur le site web ou sur la page Google Plus :

  • Adresse avec plan et bouton itinéraire
  • Numéro de téléphone avec bouton appeler
  • Horaires d’ouverture
  • Lien vers les avis des clients
  • Photos des locaux pour une visite virtuelle

Un outil très puissant pour les entreprises qui vont pouvoir tirer parti des mobinautes qui effectuent des recherches à proximité de leur commerce.

Les entreprises et les communautés Google+

Les communautés Google+ sont un très bon moyen de développer une expertise dans un domaine précis.

Il faut comprendre qu’une communauté G+ n’est pas un espace où on parle de soi ou de son activité (ou alors en de rares occasions). Une communauté G+ est un lieu de discussion qui réunit des personnes autour d’un centre d’intérêt commun. Ce centre d’intérêt doit être en rapport avec le secteur d’activité de l’entreprise.

L’entreprise qui aura fondé la communauté agit alors comme un expert de ce centre d’intérêt en menant les débats, en garantissant l’entraide entre les membres, en répondant aux questions…

Les intérêts pour une entreprise sont multiples :

  • elle développe une audience potentiellement intéressée par ses produits (un fleuriste aura une communauté Conseils de jardinage par exemple) ;
  • elle crée une proximité avec les membres de la communautés en échangeant régulièrement avec eux ;
  • elle est reconnue par les membres de la communauté comme experte dans ce domaine et renforce ainsi la crédibilité de son entreprise sur son secteur.

Articuler Profil, Page et communauté

Et oui, pour créer une page ou une communauté, vous devez nécessairement avoir au préalable créé votre Profil Google+.

Si animer une communauté n’est pas indispensable pour mener une présence active efficace sur Google+, c’est en revanche un gros avantage. Il faut d’autre part faire remarquer que peu de communautés G+ françaises sont développées et qu’il y a là une réelle opportunité à s’y coller pour prendre de l’avance sur ses concurrents.

Mais alors, une seule personne peut se retrouver à gérer trois entités sur Google+ : un profil personnel, la page de son entreprise, et la communauté.

Au cours de notre présentation, nous donnons quelques clés pour bien gérer cette triangulation, et nous mettons en avant les erreurs à ne pas commettre.

Google, Google+, et l’avenir du web

Aujourd’hui, difficile d’être visible sans compter sur les réseaux sociaux…

Il y a une telle masse de contenus sur le web, et tout le monde usant des mêmes stratagèmes SEO pour bien se positionner, qu’il est difficile de sortir du lot sur le moteur de recherche sans passer par les réseaux sociaux.

De plus, Google voit bien que l’accès à l’information par les réseaux sociaux continue de grignoter des parts sur les moteurs de recherches.

Si depuis les débuts d’Internet, le nombre de sites n’a cessé d’augmenter, les nouveaux services de visibilité offerts par Google+ pourraient bien inverser la tendance ; désormais, on n’a plus vraiment besoin de site Internet et pour plusieurs raisons :

  • Google nous donne accès à toutes les informations nécessaires, piochées sur la page G+ de l’entreprise, depuis la page de résultats de son moteur de recherche ;
  • Google indexe les publications G+ dans le moteur de recherche ;
  • il n’y a pas de limite de caractères dans un post G+, si bien qu’un profil ou une page Google+ peut très bien faire office de blog ou de site web…

Alors quel avenir pour le web ? Bien devin celui qui peut se prononcer, cependant on a tous remarqué que peu à peu, Google devient Google+.

Aujourd’hui, on cherche tous à être visible sur Google ; demain est-ce qu’on ne cherchera pas à être visible sur Google+ ?

5 pensées sur “Google+ et votre visibilité web et mobile”

  1. J’ai vu ça oui, merci Nicolas. Mauvais timing effectivement.
    Mais la photo dans les SERPs n’est pas le seul avantage de Google+.
    La recherche personnalisée et la mise en avant des contenus auprès de ses abonnés G+ (et des abonnés de ses abonnés) dans le moteur de recherche est le véritable intérêt du réseau selon moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *