Collections Google+ : une Fonctionnalité à gros Potentiel

Google propose une nouvelle fonctionnalité sur son réseau social : les collections Google+ et c'est clairement une fonctionnalité beaucoup plus puissante qu'elle ne le paraît. C'est un moyen de catégoriser ses publications et de segmenter son audience, mais c'est surtout la fonctionnalité qui manquait pour substituer une page Google+ à un site web.

En fait, j'y avais déjà pensé, je m'étais déjà fait la remarque qu'une fonctionnalité de ce type sur Google+ serait très complémentaire avec l'environnement "googleplusien" existant ; je suis très enthousiasmé par cette fonctionnalité. C'est un très bon mouv' de la part de Google+ et c'est ce que je veux expliquer dans cet article : pourquoi je pense que la fonctionnalité Collections sur Google+ a un gros potentiel. Mais avant d'aborder ce sujet en détail, passons en revue rapidement cette nouvelle fonctionnalité.

Les collections Google+ c'est quoi ?

Une collection sur Google+ (g.co/collections) est similaire à un tag, un label ou une étiquette si vous préférez, elle permet de catégoriser vos publications. Catégorie est d'ailleurs le terme qui convient le mieux.

collections google+
Catégoriser ses publications avec Google+ grâce aux collections

On peut apparenter les collections aux tableaux Pinterest : c'est un moyen de classer vos publications dans différentes catégories, tout simplement.

Chaque utilisateur de Google+ (Profil ou Page) peut créer autant de Collections qu'il le souhaite. Ces collections sont personnalisables : on leur donne un titre, on ajoute une photo de couverture, une couleur, et on définit la visibilité (public, privée, ou à certains de ses cercles ou de ses contacts).

Les collections Google+ permettent de segmenter les publications par thématique. Sur mon profil, j'ai commencé par créer une collection SEO qui accueillera donc mes publications relatives au référencement, et une collection SEA qui regroupera mes partages d'information sur Adwords principalement. J'en créerai certainement d'autres rapidement.

Comme sur Pinterest où on peut s'abonner uniquement à certains tableaux d'un utilisateur, il est possible de s'abonner à toutes les collections d'une personne (ou d'une page) ou uniquement aux collections qui vous intéressent. Il est donc possible de suivre une collection sans avoir à ajouter son propriétaire à ses cercles.

Ce système de collections thématiques avec abonnés va permettre de segmenter son audience encore plus précisément qu'avant (c'était déjà possible grâce aux cercles).

Vous pouvez ajouter des posts à vos collections depuis votre profil, votre flux, ou depuis la page d'une collection ; et il est bien sûr possible de partager les publications des personnes que vous suivez dans vos collections.

Il est également possible de déplacer ses anciennes publications vers une de ses collections. A noter qu'on ne publie que dans une seule catégorie à la fois, ce qui est logique.

Je ne vais pas rentrer plus dans le détail de "comment ça marche", je vais vous laisser le lien vers l'article de Pierre Legeay qui a testé les collections google+ dans tous les sens et qui nous a fait un très bon article bien détaillé.

Dans cet article, je veux aborder un autre sujet : pourquoi les collections Google+ sont plus puissantes que ce qu'on pourrait croire.

Quelles perspectives pour les collections Google+

En fait, j'ai une sorte de théorie (qui n'est pas que la mienne du tout d'ailleurs) sur l'utilisation qu'on peut faire d'un profil ou d'une page google+.

On peut se servir de son profil ou de sa page comme d'un blog grâce aux différents types de publications que l'on peut partager (photos, liens, sondages etc) et aux fonctionnalités de mise en forme des publications ; en effet, sur Google+, ce sont de véritables articles que l'on peut partager au sein d'un post. Certains l'ont bien compris et le font très bien, notamment Jean Marie Louche dont le profil (et maintenant sa collection "Optimiser sa présence sur Google+") est très certainement un des "sites" les plus complets du web en matière de bonnes pratiques et astuces Google+.

Je mets des guillemets à "sites" mais c'est là aussi où je veux en venir : on peut aussi utiliser sa page Google+ comme un site vitrine puisque les pages offrent toutes les fonctionnalités nécessaires : présenter son activité, ses actualités, les avis de ses clients, son adresse et ses horaires d'ouverture, ses informations de contact...)

Si l'essence même d'un site est d'être visible et de promouvoir une activité ou de l'information, là aussi la page Google+ remplit très bien son rôle puisqu'elle met en avant toutes ces informations dans le moteur de recherche de Google ; si bien d'ailleurs qu'il est devenu bien souvent inutile de consulter le site web d'une entreprise qui dispose d'une page Google+ (pour une entreprise locale du moins). En effet, Google extrait les informations de la page de Google+ pour les afficher sur les pages de résultats de son moteur de recherche.

En fait, il manquait une chose pour que l'on puisse totalement substituer sa page Google+ à un site vitrine ou à un blog : des catégories. C'est ce que nous offrent les Collections Google+.

Réflexion personnelle sur l'avenir de Google+

Est-ce qu'une petite boite qui se monte aujourd'hui a vraiment besoin d'un site vitrine qui va lui coûter de l'argent en création, en maintenance, en mises à jour, et qui bien souvent est noyé dans la masse si elle n'investit pas en plus dans du référencement et dans une stratégie de contenu ?

Franchement non, dans de nombreux cas, une page Google+ pourrait suffire.

Si depuis qu'Internet existe, le nombre de sites n'a cessé d'augmenter, Google+ pourrait bien freiner (voire inverser) cette tendance.

On en aura entendu des rumeurs et des critiques sur Google+. Ce que je vois, c'est que le réseau social de Google continue de se développer : il y a de plus en plus de monde, de plus en plus d'activité, et toujours de nouvelles fonctionnalités.

Parmi les quelques géants (GAFA) qui se battent pour s'approprier Internet, pour devenir Internet pourrait-on même dire (sans rentrer dans ce débat qui fait peur), une des armes de Google dans cette guerre : c'est Google+.

Et si demain, Google+ offrait des fonctionnalités e-commerce aux entreprises, croisées avec Google Shopping, vous imaginez la puissance du truc ? C'est très possible quand on voit qu'Adwords fonctionne désormais en croisé avec Google MyBusiness pour certaines fonctionnalités, notamment au niveau des extensions.

Voilà ou m'a mené ma réflexion sur les Collections Google+. L'outil devient trop puissant et j'y vois plein d'opportunités, tant pour les entreprises que pour le développement de Google+.

IMPORTANT :
Suite à un problème avec mon hébergeur qui se reproduit sur tous mes sites, certains commentaires ne passent pas lorsque le champ "Site Web" est complété, le problème sera résolu sous peu. En attendant, je vous invite à ne pas inscrire votre site ou alors à copier votre commentaire avant de le valider au cas où il ne passerait pas. Si vous rencontrez le problème, je vous remercie de m'indiquer votre navigateur ainsi que votre FAI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *