J’ai testé Ello.co : le Réseau Social « Anti-Facebook »

Que penser de Ello.co ? Après avoir testé ce nouveau réseau social sans pub, je vous livre mes premiers ressentis sur le potentiel de cette plateforme aussi simple qu'intrigante.

Ce dimanche, j'ai été invité par +SocialReflex à tester un nouveau réseau social : ello.co.

Je n'en avais jusqu'ici jamais entendu parler, mais je découvre que ce nouveau site qui se veut être une alternative à facebook fait un sacré buzz. J'ai bloqué une partie de la journée (et de la soirée) dessus, et puis je me suis dit que j'allais en parler sur mon blog.

Ello.co est sorti au mois de mars de cette année, le réseau social est donc tout jeune. Il a été créé par Paul Bunditz et quelques artistes, designers et développeurs qui s'en servaient au début pour communiquer entre eux ; puis ils ont peu à peu ouvert leur réseau social au public sur invitation.

réseau social ello.co
La home de Ello

Aujourd'hui, seulement quelques mois après sa sortie, ello.co recevrait 31.000 demandes d'inscription par heure !

Pourtant, le réseau social ello.co ne propose rien d'extraordinaire, ni en terme de fonctionnalités, ni en terme d'innovations, ni en terme de design...

Mais, après quelques heures d'utilisation, je dois dire que j'y vois un certain potentiel, non pas que Ello ait la moindre chance de détrôner facebook comme ils s'amusent à le dire (certainement sans y croire d'ailleurs), mais je pense que Ello peut se faire une petite place dans le paysage des réseaux sociaux qui fonctionnent sur le net. Je le verrais bien comme le réseau social des artistes en fait...

Du coup je pense continuer l'aventure, au moins le temps de voir ce qui s'y passe et s'il y a un réel potentiel social media.

Ello.co, c'est quoi ?

Ello.co, c'est un réseau social comme vous en avez déjà vus et testés plein : vous avez votre profil que vous remplissez avec votre bio et vos liens, vos amis, et un mur sur lequel vous publiez ce que vous voulez partager.

Ello.co se décrit comme un réseau social simple et beau.

Simple, c'est sûr, beau ça reste à voir selon vos goûts. Quoi qu'il en soit, son argument de vente, c'est qu'il ne vous vend pas : "vous n'êtes pas un produit" nous disent les fondateurs en conclusion de leur manifeste d'introduction au réseau social :

Votre réseau social appartient aux publicitaires.
Chaque statut que vous partagez, chaque ami que vous vous faites et chaque lien que vous suivez est suivi, enregistré et converti en donnée. Les publicitaires achètent vos données de façon à vous montrer plus de publicités. Vous êtes le produit qui est acheté et vendu.

C'est ainsi que se positionne Ello : comme un réseau social sans publicité qui ne vend pas vos datas (même s'ils les utilisent dans un soit-disant souci d'optimisation du site).

Pourtant, des réseaux sociaux libres, on en a vus pas mal, alors pourquoi parle-t-on ici carrément d'exode facebook ? Pourquoi les invitations sur ello s'arrachent sur ebay ?

ebay ello invitations
Les invitations Ello se vendent sur ebay jusqu'à 50$

Les fonctionnalités de Ello

Les fonctionnalités d'Ello sont tout ce qu'il y a de plus simples - classiques même :

  • vous postez des messages, des images, des gifs, des liens ;
  • vous suivez des personnes et d'autres personnes vous suivent ;
  • vous commentez les publications des profils que vous suivez ;

Et c'est tout en fait...

profile ello
Mon profil sur Ello.co

Les fonctionnalités de Ello sont vraiment à l'image du design du site (noir, blanc, gris clair, et serif) : restreintes au strict minimum du réseau social ; on ne like pas, on ne reshare pas, on n'envoie pas de messages privés, et vos notifications, vous les recevrez par email...

Pour l'instant en tout cas car de nombreuses fonctionnalités sont en cours de développement ; une application mobile doit voir le jour également.

Alors quoi ? C'est son modèle utopique de réseau social sans pub qui provoque cette effervescence autour de Ello ? C'est cette façon de dire "on va remplacer facebook" ? Parce que ils ne sont pas les premiers à surfer sur la vague anti-facebook.

Et donc ma question c'est : effet de mode ou ello.co a vraiment réussi à entrer dans le milieu très fermé des réseaux sociaux populaires ?

Ello viable sans pub ?

Ils nous promettent un réseau social qui restera toujours sans pub, cependant, il va bien falloir à un moment rentabiliser le site, d'autant plus que c'est un fond d'investissement qui a mis 500.000$ sur la table pour permettre à ello.co de s'ouvrir au grand public...

fresh tracks ello
500.000 dollars pour un réseau social philanthrope ?

Je veux bien croire à la limite aux bonnes intentions des fondateurs, mais j'imagine que le fond a bien une petite idée sur la manière de rentabiliser son investissement...

Ils miseraient sur un modèle freemium ?

Bref, à voir dans les semaines et mois qui viennent...

Et vous, envie de dire Hello Ello ?

Il me reste deux invitations si vous voulez me rejoindre (@valsim) 😉

2 commentaires sur “J’ai testé Ello.co : le Réseau Social « Anti-Facebook »

  1. Cédric

    Pour moi c'est du twitter, mais sans les fonctions re"twetter" & favoris.

    Enfin le modèle éco assez bizarre, non ?

  2. Auteur de l'article

    @Cédric :

    Je pense que ello se différencie pas mal de twitter ou facebook justement parce que les fonctionnalités "like" et "reshare" n'y sont pas présentes. La seule action possible sur un post pour le moment, c'est de commenter.

    J'ai continué à utiliser ello après la publication de cet article, et une chose est sûre, c'est que cette façon d'interagir sur un contenu (le commentaire) est retour à une communication plus engagée, plus vraie qu'un simple "like".

    D'autre part, les posts peuvent être mis en forme et ne sont pas limités en nombre de caractères, et c'est là aussi une sacrée différence avec twitter.

IMPORTANT :
Suite à un problème avec mon hébergeur qui se reproduit sur tous mes sites, certains commentaires ne passent pas lorsque le champ "Site Web" est complété, le problème sera résolu sous peu. En attendant, je vous invite à ne pas inscrire votre site ou alors à copier votre commentaire avant de le valider au cas où il ne passerait pas. Si vous rencontrez le problème, je vous remercie de m'indiquer votre navigateur ainsi que votre FAI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *